• Jeune nordiste de 36 ans (on peut considérer cet âge comme jeune puisque les progrès de la médecine nous feront vivre jusqu'à 897 ans et demi), je me suis mis à la course à pied à l'âge de 16 ans.

    En effet, m'étant essayé au judo (un nez cassé), puis au tennis de table (sport trop violent pour moi) ainsi qu'au handball (des doigts foulés à multiples reprises, dont une attelle au majeur qui n'était, en réalité, qu'un moyen de dissimuler mon côté 'anarchiste' durant mes années collèges), je décidais d'aller voir les kényans du stade des paquerettes de la ville.

    J'ai donc commencé la course à pied à 16 ans, et si vous avez bien compté, cela fait 20 ans. Oui, mais voilà, durant ces 20 années, j'ai couru, j'ai coupé, j'ai couru, j'ai coupé, j'ai coupu, j'ai couré. 

    Toujours est-il que je reviens toujours à la course. Alors une question me vient à l'esprit: pourquoi courir?

    Je vous le dis tout de suite, je ne suis pas du genre à faire quelque chose sous prétexte qu'elle peut être bénéfique pour le corps et/ou l'esprit, à l'instar d'une connaissance qui m'a, un jour, profondément énervé, en me disant, à propos de l'aviron auquel je m'étais essayé: "Tu as raison d'en faire, ça développe le haut du corps!" J'avais juste envie, à ce moment-là, de lui montrer le développement de ma main droite sur sa joue gauche, mais je suis suis retenu, et j'ai bien fait je pense. 

    Mais alors, si ce n'est pas pour développer quoique ce soit dans mon corps, ou pour maigrir, ou pour me sentir en forme, POURQUOI COURIR? 

     

    Si un photographe amateur me posait la question, je la lui retournerais: pourquoi faire de la photo? Si un pêcheur amateur me posait la question, je lui demanderais: pourquoi pêcher? Si un collectionneur amateur me (trouvez-moi un synonyme de demander svp), je lui questionnerais à mon tour: pourquoi collectionner?

    Aimer courir, ça ne se contrôle pas, c'est comme ça. Et puis c'est tout. 

    Mais revenons au sujet principal de ce premier article: MOI.

    Moi a traîné ses baskets dans plusieurs clubs avant de prendre son indépendance. Je n'ai rien contre les clubs, mais je tiens à ma liberté concernant les horaires d'entraînements notamment.

    Moi, le runnard, contraction de runner et de ... renard. Pour l'autre terme auquel vous pensiez, je vous laisserai juger par vous-même.

    Runnard, il me fallait un pseudo original et reconnaissable facilement. J'ai regardé sur le net, je n'ai pas trouvé d'autre coureur portant ce pseudo. Si vous en connaissez, ou que vous-même portez ce pseudo, contactez-moi, je lui (ou vous) arracherai la tête. 

     

    Et là, je vous vois venir, vous vous demandez: "Mais quand va-t-il nous donner ses stats?"

    Etant plutôt un spécialiste du 10 km, je vous donnerai mon dernier temps sur la distance: 39 min40, course organisée par l'un de mes anciens clubs. Sinon, mon RP sur la distance est de 36 min15 mais c'était il y a ... une quinzaine d'années!

    J'aimerais bien me rapprocher de ce niveau, même si je sais que le chemin sera long et peut-être fastidieux. 

    Sinon, sur semi-marathon, j'ai un RP officiel à 1h34min36s (mais j'ai pas mal piétiné au départ!!!)

    Voilà, sinon, au fait, bienvenue sur mon blog!

    Il n'a aucune prétention, il se veut juste être un lieu d'échange, dans la joie et la bonne humeur de nos pratiques de la course à pied. 

    J'essaierai de le faire vivre aussi souvent que possible. En attendant, je retourne me reposer, je pense m'être coincé le nerf sciatique au cours de ma séance de vendredi. J'espère que la coupure ne sera pas trop longue, car j'ai hâte de vous voir sur les routes...

     

    Technorati

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique